Ancienne chartreuse du Liget à Chemillé-sur-Indrois

Précision de la localisation : 7 - Satisfaisante   >>  Votre avis :              

Photo du Monument Historique Ancienne chartreuse du Liget situé à Chemillé-sur-Indrois

Crédit photo : Cmeunier37 - Sous licence Creative Commons

  Street View      Mapillary      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
37460 Chemillé-sur-Indrois - France

Code Insee de la commune : 37069
Indre et Loire [37] - Tours - Centre - Centre-Val de Loire

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :

Eléments protégés :
Les cinq portails et les deux pavillons situés de part et d'autre du second portail (cad. C 448) : classement par arrêté du 13 mars 1972 ; Le sol de l'ancienne chartreuse ; le mur de clôture avec ses tourelles d'angle ; les restes de l'église et du cloître ; les façades et les toitures des communs (cad. C 447 à 453, 455) : inscription par arrêté du 13 mars 1972

Historique :
En 1178, Henri II Plantagenet acheta à Hervé, abbé de Villeloin, le lieu dit "Ligetum", et en fit don aux Chartreux pour la construction d'un monastère. La fondation de la chartreuse fut confirmée en 1199 par Jean, roi d'Angleterre et, en 1234, par Saint-Louis. Charles VI, Charles VII et Louis XII y séjournèrent. De l'ancienne chartreuse subsistent des vestiges dans l'enceinte à quatre tourelles d'angle. Les éléments les plus intéressants sont les ruines de la chapelle romane et les bâtiments du 18e siècle, en particulier l'entrée avec toutes ses dépendances. Seul le bâtiment d'habitation, datant du 18e siècle, a été très restauré et transformé au 19e siècle. Deux pavillons jumeaux du 18e siècle encadrent la deuxième enceinte. Au nord-est se trouve un commun fait de deux ailes en équerre. S'y trouvent d'importants fours à pains. Dans la dernière enceinte se trouvent les ruines de la chapelle romane dont il ne reste que la nef. Une abside semi circulaire terminait l'église et le clocher s'élevait au-dessus. Après avoir été ruiné pendant la guerre de Cent ans et les guerres de Religion, le grand cloître fut reconstruit en 1787. Il fut à nouveau presque entièrement détruit à la Révolution. Seule la galerie occidentale, du 18e siècle, est intacte. Les tourelles des quatre angles de la grande enceinte sont rondes, en encorbellement, posées sur cul de lampe.

Périodes de construction :
12e siècle, 18e siècle

Propriété privée

Informations de visite :

Ouvert ou fermé à la visite ?

Photographies provenant de la base Mémoire (de 1851 à 1914) :


Autres photographies :


Page Wikipedia : Ancienne chartreuse du Liget à Chemillé-sur-Indrois

Fiche Mérimée : PA00097650

Mobilier classé Monument Historique conservé dans l'édifice :

Peintures monumentales : Scènes de la vie de la Vierge

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2020-09-19

Suggestion d'ouvrages sur ce thème :


Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Ancienne chartreuse du Liget situé à Chemillé-sur-Indrois en consultant le programme officiel des JEP 2020.

Autres pages que vous pourriez apprécier :

Monuments Historiques à proximité :

Chemillé-sur-Indrois - Ancien monastère dit La Corroierie
Chemillé-sur-Indrois - Eglise paroissiale Saint-Vincent
Ferrière-sur-Beaulieu - Pyramide de Montaigu
Genillé - Château
Genillé - Eglise paroissiale Sainte-Eulalie
Montrésor - Hôtel du 16e siècle
Sennevières - Chapelle Saint-Jean-du-Liget
Sennevières - Eglise paroissiale Saint-Leubais
Sennevières - Pyramide des Chartreux
Villeloin-Coulangé - Prieuré Notre-Dame et Saint-Etienne de Villiers

Cartes postales anciennes à proximité :

Chemillé sur Indrois - Chemillé-sur-Indrois Chemille sur Indrois - la charteuse du Liget - cpsm Gf - Chemillé-sur-Indrois La Promenade de la Roche - Genillé GENILLÉ - Château de Marolles - Genillé France 37      Genillé - Genillé Carte postale - Genillé - Genillé Centre du bourg - Genillé Genillé : l'église - Genillé