Monument aux morts italiens à Lyon 8e Arrondissement

Précision de la localisation : 2 - Très insuffisante   >>  Votre avis :              

  Street View      Mapillary      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
69008 Lyon 8e Arrondissement - France

Code Insee de la commune : 69388
Rhône [69] - Lyon - Rhône Alpes - Auvergne-Rhône-Alpes

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :

Eléments protégés :
Le monument aux morts italiens, avec son podium, sa clôture maçonnée et les torches formant barreaudage, situé dans le nouveau cimetière de La Guillotière, à l'exclusion du carré militaire avec les tombes (cad. non cadastré) : inscription par arrêté du 13 mars 2019

Description :
"Ce monument se situe dans le nouveau cimetière de la Guillotière à Lyon ; il est associé à un carré militaire où reposent les militaires italiens décédés dans les hôpitaux lyonnais durant le conflit, l'Italie étant entrée en guerre en 1915. Il est la propriété de l'Etat italien. En effet, le 30 janvier 1922, le conseil municipal, sous l'égide d'Herriot, délibère afin d'accorder la concession gratuite et perpétuelle du carré des 81 soldats italiens à l'Etat italien. Une restructuration du carré est entreprise suite à cette décision, les corps sont déplacés dans un caveau qui va servir d'assise au monument, suite à la demande de la colonie italienne de Lyon. Une inscription en italien permet de comprendre les intentions qui ont présidé à l'érection du monument, ainsi que ses financeurs : « la colonie italienne de Lyon avec le généreux concours des soyeux de Milan a érigé ce monument pour perpétuer la mémoire des Soldats d'Italie tombés en terre de France pour la plus sainte des causes et pour rappeler aux générations futures que l'Italie et la France ont connu ensemble souffrances, larmes et gloire - 1915-1918. » C'est un sculpteur italien, actif à San Remo, Vincenzo Pasquali, qui réalise la partie sculptée du monument en marbre de Carrare, la figure en ronde-bosse de l'Italie avec un soldat tenant une flamme, allongé à ses pieds (1925). Pasquali est l'auteur de la sculpture devenue le symbole de San Remo, Le Printemps, mais également de nombreux monuments aux morts en Toscane et en Ligurie (San Remo, Taggia, Dego, Spotorno). Il reçoit la commande d'un autre monument aux morts à Spotorno en hommage aux soldats du Commenwealth morts lors du torpillage du bateau britannique Le Transylvania en mai 1917. Le bozzetto, répertorié sous le titre La Grande Mère, est connu par une photographie conservée au musée municipal de San Remo. La réflexion sur les monuments au Transylvania et à la communauté italienne se construisent en parallèle. Celui au Transylvania, célébrant une nation perçue comme hostile, a été détruit sur ordre de Mussolini en 1936. Celui de Lyon a également fait l'objet d'affrontements politiques en 1926. Le groupe sculpté est placé sur un terre-plein qui monumentalise l'oeuvre. La clôture en fonte qui délimite le périmètre du monument porte des flammes, ainsi que des plaques avec le nom des 144 soldats tués. Pasquali adopte dans ses œuvres le même type de figure féminine, s'élançant vers le ciel, dans un style qualifié de « Liberty tardif ». Le soldat mourant est figuré dans une nudité héroïque. Aucune œuvre de V. Pasquali ne figure dans les bases de données Joconde et Palissy. Encadré d'arbres, ce monument revêt également un caractère paysager "

Propriété d'un état étranger

Informations de visite :

Ouvert ou fermé à la visite ?

Page Wikipedia : Monument aux morts italiens à Lyon 8e Arrondissement (Page à créer)

Fiche Mérimée : PA69000068

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2020-09-02

Suggestion d'ouvrages sur ce thème :


Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Monument aux morts italiens situé à Lyon 8e Arrondissement en consultant le programme officiel des JEP 2020.

Autres pages que vous pourriez apprécier :

Monuments Historiques à proximité :

Lyon - Chapelle Saint-Alban
Lyon - Château de la Motte
Lyon - Hangar du Premier-Film
Lyon - Prison Montluc
Lyon - Tour du guet de Montvert (restes)
Lyon 03 - Demeure dite villa Marius Berliet
Lyon 03 - Hôpital Edouard Herriot ou hôpital de Grange-Blanche
Lyon 08 - Maison dite Villa des Frères Lumière, actuellement Fondation nationale de la photographie
Lyon 8e Arrondissement - Monument à la gloire du service de santé militaire
Vénissieux - Eglise Sainte-Jeanne-d'Arc de Parilly

Cartes postales anciennes à proximité :

Place du Bachut - Lyon 8e Arrondissement Vue du boulevard des Etats-Unis et la citée Tony GARNIER. - Lyon 8e Arrondissement Eglise Notre-Dame-du-Liban - Lyon 8e Arrondissement Avenue Berthelot - Lyon 8e Arrondissement Carte postale - Lyon - Lyon 8e Arrondissement Hopital Edouard Herriot - Entrée principale. - Lyon 3e Arrondissement Hôpital Edouard Herriot - Pavillon de maternité - Lyon 3e Arrondissement Carte postale - Lyon - Lyon 8e Arrondissement