Pavillon du Roi à Paris 4e Arrondissement

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

Monument Historique Pavillon du Roi situé à Paris 4e Arrondissement

Crédit photo : AlNo(discuter/talk/hablar/falar) - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
1 place des Vosges
75004 Paris 4e Arrondissement - France

Code Insee de la commune : 75104
Paris [75] - Paris - Ile de France - Ile-de-France

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
1 Place des Vosges 75004 Paris

Eléments protégés :
Totalité des façades et toitures du pavillon donnant 1 place des Vosges et rue de Birague, avec les parties de façade en retour ; la galerie sous arcades, y compris le sol ; le passage existant sous le pavillon, y compris le sol : classement par arrêté du 6 novembre 1956 ; Les plafonds à poutres et solives des trois pièces est, de l'ancienne grande salle et de l'ancien cabinet nord-ouest de l'appartement du premier étage du pavillon du roi, situé 1 place des Vosges, sur la parcelle n°36, figurant au cadastre section AO, tels que délimités sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 6 mai 2022

Historique :
Situé au centre du côté sud de la place royale, devenue la place des Vosges, le pavillon du roi, en a été le premier bâtiment construit, entre 1605 et 1607, sous la maîtrise d’ouvrage directe de la surintendance des bâtiments du roi. Il est resté dans le domaine royal jusqu’à la Révolution. Il s’élève dans l’axe de la rue de Birague (ancienne rue royale), qui assure le raccordement de la place avec la rue Saint-Antoine, la voie la plus importante de l’est parisien au XVIIe s., et servait, grâce à son double passage, cocher et piéton, d’entrée principale à la place. Doté comme les autres pavillons de la place de deux étages carrés en brique et de pierre et d’une haute toiture en pavillon, il s’en distingue, de même que le pavillon de la reine, qui en forme le pendant du côté nord, par sa plus grande hauteur et par son rez-de-chaussée en pierre percé de trois arcades inégalement hautes, scandées de pilastres doriques cannelés, qui font penser à un arc de triomphe. Le premier étage du bâtiment, qui était à l’origine l’étage noble d’une habitation occupant tout le pavillon, et est ensuite devenu un des appartements d’un immeuble de rapport puis d’une copropriété, a connu d’importantes modifications surtout au XIXe et au début du XXe s. Au XVIIe s., il comportait une grande salle centrale traversante, à l’ouest un cabinet, et à l’est deux cabinets séparés par un petite pièce centrale. Il a par la suite été fortement cloisonné et entresolé afin de l’adapter à la demande locative. Les travaux engagés en 2018 par les nouveaux propriétaires ont permis de dégager les plafonds à poutres et solives originels et de découvrir, sur ceux des trois pièces est, des décors peints à l’huile bien conservés, qui peuvent être datés de la 1ère moitié du XVIIe s. Le plus élaboré se trouve dans l’ancien cabinet sud-est. Les solives y sont ornées de motifs blancs et ocres sur des fonds rouges, bleus et ocres : des cuirs découpés à rosace centrale alternant, sur les solives impaires, avec des anges en buste, et sur les solives paires, avec des entrelacs enrichis de tiges florales. Le plafond de l’ancienne petite pièce centrale est peint, dans un camaïeu de brun et d’ocre, de motifs floraux stylisés alternant avec des cartouches de différentes formes. Dans l’ancien cabinet nord-est, seules les poutres de rive ont reçu un décor, également en camaïeu d’ocre et de brun, composé de motifs stylisés et de dentelures. Les solives sont simplement revêtues d’une couche monochrome brune, semblable à la couche préparatoire des parties décorées et qui leur est donc contemporaine. Cette peinture monochrome se retrouve sur les autres plafonds de l’étage, dans l’ancienne grande salle et l’ancien cabinet ouest. On peut l’interpréter soit comme une couche préparatoire destinée à recevoir un décor peint non réalisé, soit comme une finition en faux bois servant à uniformiser les poutres et les solives.

Périodes de construction :
1er quart XVIIe siècle

Propriété privée

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA00086473

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-06-21

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Pavillon du Roi situé à Paris 4e Arrondissement en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Paris 4e Arrondissement - Ancien hôtel de Montmorin
Paris 4e Arrondissement - Hôtel Arnaud ou de Rohan-Guéménée
Paris 4e Arrondissement - Hôtel Coulanges
Paris 4e Arrondissement - Hôtel Genou de Guiberville
Paris 4e Arrondissement - Hôtel de Châtillon ou hôtel de Marie de Lyonne ou de Gagny ou Chatainville
Paris 4e Arrondissement - Hôtel de Fourcy
Paris 4e Arrondissement - Hôtel de la Salle ou hôtel Castelnau ou hôtel de Rotrou
Paris 4e Arrondissement - Immeuble
Paris 4e Arrondissement - Immeuble
Paris 4e Arrondissement - Place des Vosges

Cartes postales anciennes à proximité :

Statue équestre de Louis XIII, Square des Vosges à Paris 4e Arcades de la Place des Vosges à Paris 4e Cour intérieure de l'Hôtel Sully à Paris 4e La rue Saint-Antoine à Paris 4e Portail de l'Hôtel de Beauvais à Paris 4e Hôtel Sully, 143, rue Saint-Antoine à Paris 4e La rue Saint-Antoine en 1655, et la forteresse de la Bastille qui servait de prison d'Etat à Paris 4e Fontaine de la Poissonnerie, Impasse de la Poissonnerie à Paris 4e