Eglise Saint-Aspais à Melun

Précision de la localisation : 8 - Très satisfaisante   >>  Votre avis :              

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
77000 Melun - France

Code Insee de la commune : 77288
Seine et Marne [77] - Melun - Ile de France - Ile-de-France

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
3 Rue du Miroir 77000 Melun

Eléments protégés :
L'église : classement par arrêté du 21 février 1914

Historique :
L'église est citée en 1080 par Richer, archevêque de Sens. L'église actuelle est de plus grande taille que l'édifice primitif. La façade et les premières travées sont reconstruites en 1505 à l'emplacement de maisons démolies. L'architecte parisien Jehan de Felin reconstruit le chevet de 1517 à 1519, ce qui entraîne la destruction du choeur originel, d'une chapelle dédiée à la Vierge et le déplacement de caveaux funéraires. La reconstruction de l'ensemble, de style gothique flamboyant tardif, est achevée en 1555. Plusieurs effondrements se produisent entre 1598 et 1703. Lors des bombardements d'août 1944, l'église est très endommagée : flèche et beffroi détruits, voûtes effondrées, .... Reconstruction de la nef et réinstallation des vitraux du XVIe siècle (démontés avant la guerre) en 1956. L'église Saint-Aspais, restaurée entre 1997 et 1999, est remarquable par son plan en forme de trapèze irrégulier et ses vitraux - anciens et contemporains.

Historique détaillé :
L'église Saint-Aspais est attestée à partir de 1080. Sa fondation est probablement liée à l'extension de la ville sur la rive droite de la Seine. On ne sait rien de l'édifice avant le XVe siècle. Le clocher, ébranlé lors du siège de Melun par les Anglais en 1420, fut réparé en 1422 et reconstruit à partir de 1469, au nord de l'église. A la fin du XVe siècle, on décida la reconstruction de l'église, jugée trop petite. A cette fin, le presbytère voisin fut abattu en 1506. A partir de 1517, la fabrique fit appel à Jean de Felin pour construire le choeur. Cet architecte parisien, auteur de la tour de Saint-Jacques-de-la-Boucherie, imprima à l'édifice le style flamboyant très orné développé par Martin Chambiges à Sens, Beauvais et Troyes. Les travaux avancèrent assez vite : à l'automne 1519, le niveau du tas de charge des voûtes du vaisseau central était presque atteint. On connaît le nom de deux maçons alors employés sur le chantier : Pierre Godin et Germain Fannier ou Faunier. Mais la progression fut interrompue par un procès entre l'architecte et la fabrique. Les travaux ne reprirent qu'en 1545 : le maître-maçon Jean François acheva le choeur de Saint-Aspais sur les plans de Jean de Felin. A la suite d'un effondrement partiel des voûtes en janvier 1673, Daniel Gittard mena une importante campagne de réparations en 1675-1683. Les travaux furent adjugés en 1677 à Isambert Simon, Jean Gourjouron et Gilles Le Comte. Un nouvel effondrement s'étant produit en août 1677, le chantier fut repris par Nicolas Sueur. Une nouvelle dédicace eut lieu en juillet 1679, avant la réception des travaux par Gittard en 1683. Des compléments furent apportés par le charpentier Bonneau en 1698, et par les maçons Etienne et Jacques Thévenon en 1703. Au XVIIIe siècle, le dôme du clocher fut reconstruit. En 1793, le culte fut interrompu à Saint-Aspais, utilisée comme fabrique de salpêtre. L'église fut réconciliée en 1797. Une importante campagne de restauration, accompagnée de l'édification d'une sacristie au nord, fut menée par l'architecte de la Ville Buval en 1868-1869. L'édifice fut fortement endommagé en août 1944. La restauration fut menée par Albert Bray de 1945 à 1956, puis par Jean Creuzot. Dès 1951-1952, la partie nord fut rendue au culte. L'église fut solennellement inaugurée par Mgr Debray en juillet 1960. La dernière campagne de restauration menée à Saint-Aspais est celle de Jacques Moulin en 1991.

Description :
L'église Saint-Aspais présente un plan trapézoïdal, employant au mieux le site exigu réservé par un tissu urbain très dense. L'église comporte quatre vaisseaux dans la nef, et cinq dans le choeur (le mur méridional de l'édifice étant construit en biais). La façade occidentale est dominée par le clocher implanté sur la première travée nord, avec un important soubassement de grès. L'élévation orientale, sur la rue Saint-Aspais, constitue elle aussi une sorte de façade, avec ses deux portails latéraux dont les tympans sont ornés de niches à dais, dans le style de Chambiges. A l'intérieur, l'élévation à deux niveaux, grandes arcades et fenêtres hautes, est celle de la plupart des églises flamboyantes d'Ile-de-France. L'ensemble de l'édifice est construit en calcaire, sur soubassement de grès. Pour le choeur, on sait que la pierre employé provenait de Saint-Leu d'Esserent (Oise).

Périodes de construction :
XVe siècle, XVIe siècle, XVIIe siècle

Architecte ou maître d'oeuvre :
Felin Jehan de (architecte)

Propriété de la commune

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Photographies de la base Mémoire (de 1851 à 1914) :


Autres photographies :



   Page Wikipedia : Eglise Saint-Aspais à Melun

Fiche Mérimée : PA00087097

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-07-24

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Eglise Saint-Aspais situé à Melun en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Melun - Abbaye de Saint-Père
Melun - Ancien Hôtel de la Vicomté, actuellement musée
Melun - Ancien couvent des Récollets
Melun - Ancien prieuré Saint-Sauveur
Melun - Eglise Notre-Dame
Melun - Eglise Saint-Barthélémy
Melun - Immeuble
Melun - Immeuble
Vaux-le-Pénil - Château
Vaux-le-Pénil - Église Saint-Pierre et Saint-Paul

Cartes postales anciennes à proximité :

Melun Maillebuau Avenue Thiers Pres La Gare Hotel Restaurant De La Chaumi à Melun Melun - Le Pont du Mée à Melun Melun Le Pont du Chalet à Melun Melun Place Saint Jean (scéne de marché à Melun Melun Le Palais de Justice à Melun Melun Chateau de Vaux le Vicomte la Grille et entree à Melun Melun Vue sur la Seine et la Maison Centrale à Melun Melun Boulevard Victor Hugo Monument de Pasteur à Melun