Mine de plomb à Pont-Péan

Précision de la localisation : 7 - Satisfaisante   >>  Votre avis :              

Monument Historique Mine de plomb situé à Pont-Péan

Crédit photo : Pymouss - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
35131 Pont-Péan - France

Code Insee de la commune : 35363
Ille et Vilaine [35] - Rennes - Bretagne

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
3 Rue de la Mine 35131 Pont-Péan

Eléments protégés :
Bâtiment des bureaux (cad. 1980 AH 51) : inscription par arrêté du 15 novembre 1985

Historique :
Partie visible et seule protégée de l'ancienne mine de plomb argentifère, les bâtiments des bureaux datent de 1890. Ils s'organisent en un corps rectangulaire à deux étages, dont la partie basse est en schiste pourpre et le reste en brique. Le bâtiment est rythmé par six travées de baies en plein-cintre. Cette mine de plomb, inaugurée en 1730, qui exploitait un ensemble de quatre veines métallifères, a gardé des traces des premiers chantiers, notamment la partie supérieure du Puits des Députés. Elle fut exploitée d'abord par une société fondée par l'armateur malouin Danycan de L'Epine et reprise en 1755 par le financier Pâris-Duverney. La mine travailla d'abord avec un chapelet à 80 seaux, puis l'ingénieur Laurent poussa l'extraction jusqu'à 120 m (1794). En 1757, 1 000 ouvriers travaillaient sur place. Après une longue interruption, principalement due aux difficultés soulevées par les infiltrations de la Seiche, la relance se fit en 1844 sous l'impulsion de l'ingénieur anglais J. Hunt. La production fut accrue, grâce à de nouveaux systèmes de pompes (puits Bicêtre et puits allemand). En 1853 fut créée la Société pour l'exploitation des mines de Pont-Péan, société en commandite à capitaux majoritairement anglais. Plusieurs modèles de machines à vapeur se succédèrent, et, en 1893, on en comptait 18 sur l'ensemble du site minier. Devenue société anonyme en 1880, sous l'impulsion d'E. Le Bastard et de l'ingénieur belge C. Hely, sa production annuelle atteignait à la fin du XIXe siècle les 200 000 tonnes de minerai. La mine a finalement cessé toute activité en 1905.

Périodes de construction :
4e quart XIXe siècle

Propriété privée

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



   Page Wikipedia : Mine de plomb à Pont-Péan

Fiche Mérimée : PA00090662

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-06-15

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Mine de plomb situé à Pont-Péan en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Bruz - Manoir de Saint-Armel
Chartres-de-Bretagne - Château de Fontenay
Chartres-de-Bretagne - Fours à chaux
Châtillon-sur-Seiche - Calvaire du 16e siècle
Goven - Château de Blossac
Guichen - Pont de Pont-Réan
Noyal-Châtillon-sur-Seiche - Croix du cimetière en granit
Noyal-Châtillon-sur-Seiche - Domaine du manoir de Mouillemuse
Saint-Erblon - Croix du 16e siècle du nouveau cimetière
Saint-Erblon - Manoir de la Salle

Cartes postales anciennes à proximité :

Le Lavoir du pont de Saint-Armel à Bruz Bruz Chateau de Vaux-Gaillard à Bruz Bruz (I.-et-V.) - Ville des Blés à Bruz Pont-Réan (I.-&-V.) - Route du Boét a la Gare de Laillé à Laillé Le Boel, I'Ile sur la Vilaine à Guichen Pont-Réan - L'Arrivée et le Pont sur la Vilaine à Bruz Laillé - Le Pont et la Route conduisant au Bourg à Guichen Chavagne - Route de Bury à Chavagne