Ancienne abbaye de Saint-Alyre à Clermont-Ferrand

Précision de la localisation : 7 - Satisfaisante   >>  Votre avis :              

Photo du Monument Historique Ancienne abbaye de Saint-Alyre situé à Clermont-Ferrand

Crédit photo : Guillaume Revel. Rognage par Aavitus. - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
Saint-Georges (rue) 20
63000 Clermont-Ferrand - France

Code Insee de la commune : 63113
Puy de Dôme [63] - Clermont Ferrand - Auvergne - Auvergne-Rhône-Alpes

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
60 Cours des Ursulines 63000 Clermont-Ferrand

Eléments protégés :
Sous-sol archéologique compris dans l'enclos de l'abbaye ; aile est du XVIIIe siècle dit bâtiment bénédictin en totalité, y compris la cage d'escalier avec sa rampe en fer forgé, les galeries, les six cellules et chambres à alcôve du rez-de-chaussée comportant cheminée, boiseries, gypseries et toiles peintes, l'oratoire du premier étage et la salle aux peintures du deuxième étage ; oratoire Notre-Dame d'Entre-Saints ; caves et soubassements médiévaux de l'aile Saint-Michel, avec les anciennes cuisines ; fontaine de la cour intérieure ; aile de la duchesse de Berry avec ses salles ornées de gypseries ; tourelle d'escalier gothique ; terrasses sur cour avec leurs balustrades de l'aile ouest ; tour médiévale ouest de l'ancienne enceinte ; mémoria de Saint-Vénérand ; vestiges de l'ancienne église Saint-Cassi ; oratoire du Sacré-Coeur ; calvaire et sa butte (cad. IX 87 ; KL 184) : inscription par arrêté du 31 décembre 1996

Historique :
L'abbaye s'élève dans l'un des plus anciens faubourgs de Clermont-Ferrand, berceau du christianisme dès 250. Saints et évêques furent inhumés dans ce quartier réservés aux Chrétiens qui pouvaient y célébrer leur culte. On compta jusqu'à sept sanctuaires, dont le baptistère et la cathédrale, qui ne fut transférée à l'intérieur de l'enceinte de Clermont qu'au milieu du Ve siècle, le baptistère restant à Saint-Alyre. A partir du VIe siècle, une communauté bénédictine se forma autour du mausolée de Saint-Alyre, dont le sanctuaire subit de nombreux remaniements. L'abbaye fut détruite une première fois par Pépin le Bref en 761 puis par les Normands au Xe siècle. En 937, l'abbaye fut reconstruite et placée sous la dépendance de Cluny. L'église était un édifice complexe, résultant de la soudure de deux sanctuaires : le mausolée de Saint-Alyre et l'église Notre-Dame-d'entre-les-Saints. Ces sanctuaires adossés se terminaient à l'est par la rotonde, mausolée de Saint-Alyre. Autour de ces sanctuaires se développa un bourg indépendant de Clermont, et placé sous la juridiction des abbés de Saint-Alyre. Au cours de la guerre de Cent ans, les défenses de l'abbaye furent renforcées. Remparts et fossés furent mis en état de défense. L'abbaye jouait le rôle de château, entourée d'une basse-cour qui abritait les maisons du bourg. En 1767, l'abbaye fut mise en commende par Louis XVI. En 1791, les bâtiments furent vendus comme bien nationaux et en grande partie détruits. En 1796, ils furent occupés par un pensionnat de jeunes gens, puis transformés à l'occasion en caserne provisoire. En 1807, les Ursulines rachetèrent l'enclos et s'y installèrent.££La construction des bâtiments qui composent cette abbaye s'étend du Ve siècle à nos jours. Entourés d'un enclos de prairies, ces bâtiments s'ordonnent irrégulièrement autour d'une cour intérieure. La memoria de Saint-Vénérand, ancienne chapelle du Ve siècle, s'élève au sud-est. La tour nord-ouest de l'ancienne enceinte, tour ronde à quatre niveaux flanquant deux corps de logis biais en retour d'équerre, constitue le dernier vestige des fortifications clermontoises. L'aile du XVIIIe siècle ferme le côté Est de la cour intérieure. L'aile nord-ouest, desservie par une tourelle d'escalier polygonale du début du XVIe siècle, conserve des salles voûtées d'arêtes, ornées de cheminées et de gypseries dans le goût rocaille. L'oratoire du Sacré-Coeur, élevé au XIXe siècle au sud des bâtiments principaux, est un petit édicule de jardin de plan centré, néo-roman, couvert d'un dôme.

Périodes de construction :
XVIIIe siècle

Propriété d'une association

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA00092484

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-02-12

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Ancienne abbaye de Saint-Alyre situé à Clermont-Ferrand en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Clermont-Ferrand - Ancien couvent, dit aussi caserne ou maison de la chasse
Clermont-Ferrand - Cité Vaudoit
Clermont-Ferrand - Eglise Saint-Eutrope
Clermont-Ferrand - Fontaine d'Amboise
Clermont-Ferrand - Fortifications gallo-romaines
Clermont-Ferrand - Hôpital général
Clermont-Ferrand - Hôtel
Clermont-Ferrand - Immeuble
Clermont-Ferrand - Maison
Clermont-Ferrand - Synagogue

Cartes postales anciennes à proximité :

Perspective sur les Rues Neuve et Saint-Louis - Au fond, la Place de Jaude à Clermont-Ferrand Clermont Ferrand Statue de Vercingetorix , le Theatre à Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand Jardin Lecoq Les Cygnes à Clermont-Ferrand Clermont Ferrand vue generale à Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand Vue générale à Clermont-Ferrand Pensionnat Sainte-Marguerite-Clermont-Ferrand - Lingerie à Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand Place de Jaude France à Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand Le Musee France à Clermont-Ferrand