Ancien évêché à Grenoble

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

Photo du Monument Historique Ancien évêché situé à Grenoble

Crédit photo : Milky - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
Très-Cloître (rue) 2
38100 Grenoble - France

Code Insee de la commune : 38185
Isère [38] - Grenoble - Rhône Alpes - Auvergne-Rhône-Alpes

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
2 Bis Rue Tres Cloitres 38000 Grenoble

Eléments protégés :
Les façades et toitures des bâtiments sur la place, sur la cour et sur le jardin ; l'escalier et sa rampe (cad. BV 1) : inscription par arrêté du 30 janvier 1989 - L'ancien évêché, y compris l'ancien amphithéatre (anciennes écuries) , le mur d'enceinte avec le retour et le portail d'entrée : inscription par arrêté du 17 juillet 1990

Historique :
La cathédrale a été élevée sur un ancien îlot urbain des IIe et IIIe siècles. Au IVe siècle, les premiers édifices d'une communauté chrétienne se structurent. En 381, un premier évêque, Domninus de Grenoble, est mentionné lors du concile d'Aquilée. Dès cette époque furent accolées les églises Notre-Dame et une première église Saint-Hugues, montrant l'importance de l'activité du siège épiscopal. Près d'un siècle plus tard, l'ensemble du groupe cathédral acquiert son espace définitif tandis que les bâtiments continuent d'évoluer. La cathédrale romane fait l'objet d'une importante reconstruction au XIIIe siècle. Cette campagne de travaux qui touche tout l'îlot épiscopal se fait dans un contexte lié à la rivalité entre les comtes d'Albon et les archevêques. La construction de l'église Saint-Laurent par les comtes est contemporaine de ces travaux. Le cloître se trouvait, comme l'essentiel des bâtiments conventuels, accolé au bas-côté sud de la cathédrale. Son plan abouti aurait été fixé au XIIIe siècle. A la période romane, il semble presque certain qu'un niveau supérieur existait. Les bâtiments autour du cloître étaient donc sur deux niveaux, abritant un réfectoire et un dortoir. Au XVe siècle, un second bas-côté a été construit pour la cathédrale. Au siècle suivant, l'adjonction des chapelles privées détruit définitivement l'aile nord du cloître. Au XIXe siècle, la construction d'immeubles neufs fait disparaître les ailes sud et ouest. De l'aile orientale du cloître ne subsiste que la galerie en rez-de-chaussée, formée de quatre travées et d'une demi-travée en retour de l'aile sud. La partie dite du " jardin ", située au nord et à l'est du groupe de bâtiments, contient les restes des anciens remparts et contenait des maçonneries d'anciens bâtiments ainsi que les fosses à détritus.

Propriété du département

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



   Page Wikipedia : Ancien évêché à Grenoble

Fiche Mérimée : PA00117365

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-02-12

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Ancien évêché situé à Grenoble en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Cartes postales anciennes à proximité :

La Cathédrale à Grenoble Place Notre-Dame - Statue des 3 Ordres à Grenoble Eld 66 - Grenoble - Monument du Centenaire et la Cathédrale à Grenoble La Place Notre-Dame, Monument du Centenaire à Grenoble L'Isère - Le Pont suspendu et le Quai Perrière à Grenoble La Place Sainte-Claire et le Marché à Grenoble Palais de Justice et la Statue du Chevalier Bayard (1473-1524) à Grenoble L'Eglise Saint-André et le Palais de Justice à Grenoble