Église paroissiale Saint-Henri aux Anses-d'Arlet

Précision de la localisation : 8 - Très satisfaisante   >>  Votre avis :              

Monument Historique Église paroissiale Saint-Henri situé à Les Anses-d'Arlet

Crédit photo : Aristoi - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
allée des Arlésiens
97217 Les Anses-d'Arlet - France

Code Insee de la commune : 97202
Martinique [972] - Fort de France

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
2 Rue Président Kennedy 97217 Les Anses-d'Arlet

Eléments protégés :
Eglise en totalité, " y compris les vitraux de Saint-Henry et du Sacré-Coeur-de-Jésus, située sur la parcelle 98" : inscription par arrêté du 16 mars 1995, n° 95-559.

Description :
L'église actuelle se compose d’une nef à trois vaisseaux, d'un "transept" constitué d’une chapelle à chaque extrémité et d'un chœur terminé par une abside semi-circulaire. L'intérieur de l'église est couvert d'une fausse voûte en berceau lambrissé peint en bleu ciel. Le chœur précédé d'un emmarchement en marbre est occupé par un maître-autel en marbre. Il est éclairé par quatre baies en plein-cintre. Deux d'entre-elles sont munies de vitraux. Dans l’axe s’ouvre la sacristie située dans le prolongement du chœur.

Historique :
Un baptême mentionné en 1671 témoigne de la présence d’une chapelle sous le vocable de Saint Antoine de Padoue. Une première église est attestée en 1673. Elle est détruite par les anglais en 1762, puis reconstruite peu après grâce aux dons d’Henry Larcher, un riche habitant de la paroisse. L’église fut ensuite placée sous le vocable de saint Henry en reconnaissance de son bienfaiteur, comme l’atteste la plaque commémorative datée de 1767. Le 21 octobre 1817 l’édifice est partiellement détruit par un cyclone. L’année suivante, le 17 mai 1818, le gouvernement accorde une aide d’un montant de 12 540 livres coloniales pour sa réparation. En 1856 le clocher et l’avant corps sont reconstruits. Une nouvelle sacristie aurait été ajoutée en 1874. Deux verrières sont réalisées pour le chœur par le peintre-verrier Léon Tournel (1838-1902) en 1875, comme l'indiquent la date et la signature. Lors d’une visite pastorale en 1944, l’évêque constate que l’église a « toujours besoin de réparations et qu’elle devrait être agrandie » car elle est insuffisante pour une population qui compte 4 000 habitants. Les visites pastorales suivantes confirment cet état de vétusté, notamment la toiture qui menace ruine. En 1956, la municipalité reconstruit le clocher et agrandit l'église en ajoutant des bas-côtés. Les murs latéraux de la nef sont remplacés par de colonnes. Lors du cyclone Dean du 7 août 2007 la couverture de l’église qui a été « soufflée », puis le Séisme du 29 novembre 2007 qui a engendré d'importantes fissures sur le clocher et le massif d'entrée ont nécessité d’importants travaux : la reconstruction du clocher, la restauration de la charpente et de la couverture de l’ensemble de l’édifice. Cette importante opération de restauration a été conduite en 2009 par Étienne Poncelet, architecte en chef des Monuments historiques.

Périodes de construction :
XIXe siècle, milieu XXe siècle

Architecte ou maître d'oeuvre :
TOURNEL Léon (peintre-verrier)

Propriété de l'Etat

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA00135665

Mobilier classé Monument Historique conservé dans l'édifice :

Plaque commémorative

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-07-08

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Église paroissiale Saint-Henri situé aux Anses-d'Arlet en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Anses-d'Arlet (Les) - Habitation sucrerie
Fort-de-France - Feu à secteurs du Fort Saint-Louis
Le Diamant - Eglise
Le Diamant - Maison dite du Pêcheur, puis maison du Bagnard
Le Diamant - Maison du Gaoulé et moulin
Les Trois-Ilets - Eglise Notre-Dame-de-la-Délivrance
Les Trois-Ilets - Fort de l'Ilet-à-Ramiers
Les Trois-Ilets - Sucrerie de la Pagerie, actuellement musée de l'Impératrice Joséphine
Les Trois-Îlets - Fort d'Alet, situé Pointe d'Alet, Morne des Étages
Les Trois-Îlets - Fort de la Pointe du Bout