Aqueduc antique dit d’Arcier à Vaire

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

Photo du Monument Historique Aqueduc antique dit d’Arcier situé à Vaire

Crédit photo : moi-même / myself - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
Vauzevin (impasse) 3 (Montfaucon) ; Vignes (chemin des) 2 (Montfaucon) ; Malate (chemin de la) (Besançon) ; Rivotte (faubourg) (Besançon)
25220 Vaire;Chalèze;Besançon;Montfaucon - France

Code Insee de la commune : 25575
Doubs [25] - Besançon - Franche Comté - Bourgogne-Franche-Comté

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
1 Chemin des Vignes 25660 Montfaucon

Eléments protégés :
L’aqueduc dit « d’Arcier » traversant les communes de Vaire, Chalèze, Montfaucon et Besançon et situé : « Le Grand Vernay » à Vaire, parcelles numéros 38 et 70, cadastre n°023 section AB ; « Côte au- dessus de la papeterie » à Vaire, sur la parcelle numéro 72, cadastre n°023 section AB ; « Côte Ravannes » à Vaire, sur les parcelles numéros 148 à 151,cadastre n°023 section A ; « Le Mechary et Mouroin » à Chalèze, sur la parcelle numéro 112, section B ; « Côte de Joux » à Chalèze, sur les parcelle 370, 371 et 375, section B ; « Les Chasels » à Chalèze, sur la parcelle numéro 569, section B ; « Côte d’Arbois » à Chalèze, sur les parcelles numéros 857 et 863, section B ; « Aux Genévriers » à Chalèze, sur la parcelle numéro 873, section B, « Le village » à Chalèze, sur la parcelle numéro 132, section AC ; « Sur le champ Lognon » à Montfaucon, sur la parcelle numéro 876, section A ; 3 impasse de Vauzevin, rue de l’aqueduc, « sous les Vauzevins », 2 chemin des vignes à Montfaucon, sur les parcelles 19, 20, 23 et 53, section AH ; « Chemin de la Malate » à Besançon, sur les parcelles numéros 17 et 18, section KM, 16 section IT, 5, 7 et 8 section IV, 34 et 70 section KL ; « Faubourg Rivotte » à Besançon, sur la parcelle numéro 56, section DK ; tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l’arrêté : inscription par arrêté du 22 octobre 2021

Description :
L'aqueduc d'Arcier est un ouvrage antique d'une dizaine de kilomètres de longueur et qui traverse cinq communes. Démarrant vraisemblablement à la source basse d'Arcier, il longe le Doubs, à flanc de coteau, pour aboutir au cœur de Vesontio, capitale de la cité de Séquanes, à proximité immédiate de la Porte Noire et du quartier monumental antique. La majeure partie de l'édifice est enterrée ou semi-enterrée, après qu'une tranchée de fondation a été creusée dans la terre. A d'autres endroits, la roche a dû être directement entamée pour que l'aqueduc conserve une pente relativement régulière, comme c'est le cas au niveau de certaines parcelles à Chalèze et au niveau de la Porte Taillée (où l'aqueduc a été détruit lors de l'élargissement du passage). Enfin, le franchissement de vallons a nécessité la construction de substructions maçonnées : au lieu-dit « A la Combe » à Chalèze, encore en élévation bien qu'aujourd'hui enfoui, un mur large d'environ 3 m et percé d'une arche soutient le canal où circulait l'eau. L'état de conservation de ces tronçons permet également de voir tous les aménagements intérieurs du canal : voûte, couches de mortier hydraulique, trappes de visites pour l'entretien du canal. Une partie du Castellum divisiorum, château d'eau permettant la distribution des eaux dans la ville, est conservée.

Historique :
Les découvertes archéologiques et le contexte politique invitent à penser qu'il pourrait être construit sous les Flaviens, dans la seconde moitié du Ier s. après J.-C. En effet, une telle entreprise de construction, longue, coûteuse et d'un haut niveau d'ingénierie, nécessitait généralement le soutien impérial. La construction aurait pu être facilitée par les libéralités de l'Empereur en reconnaissance du loyalisme des Séquanes envers Rome en 68 et 70 ap. J.-C., lors des troubles. Dans la mesure où les bâtiments publics fouillés dans la Boucle semblent approvisionnés en eau assez tôt, il est également possible que l'aqueduc soit encore plus ancien. L'aqueduc d'Arcier constitue un témoignage de l'aménagement antique d'un chef-lieu de cité. Il est également l'un des rares exemples connus pour le nord-est de la Gaule, et le seul aqueduc connu qui alimentait Vesontio. L'aqueduc de Montjeu, qui approvisionnait la ville d'Autun, est également de dimensions proches et on peut sans doute l'en rapprocher pour les techniques de construction.

Périodes de construction :
Antiquité

Propriété de la commune ; propriété privée

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA25000093

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-02-12

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Aqueduc antique dit d’Arcier situé à Vaire en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Cartes postales anciennes à proximité :

Montfaucon Vue Generale Sud-Est à Montfaucon Montfaucon Le Chateau Feodal à Montfaucon Montfaucon Ruines du Chateau de Montfaucon - Environs de Besancon à Montfaucon Le Troup-au-Loup Morre - Scene - Environs de Besancon à Morre Environs de Besancon-Morre - Cascade du Creux de L'Enter à Morre Morre-Besancon - Cascade du Trou de L'Entre à Morre Morre Vue Generale - Environs de Besancon-les-Bains à Morre Vue prise du Fort de Brégille à Besançon