Église Saint-Pierre à Rovon

Précision de la localisation : 0 - Très mauvaise   >>  Votre avis :              

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
38470 Rovon - France

Code Insee de la commune : 38345
Isère [38] - Grenoble - Rhône Alpes - Auvergne-Rhône-Alpes

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :

Eléments protégés :
L’église Saint-Pierre, en totalité, située sur la parcelle n° 421, figurant au cadastre section A, conformément aux plans joints à l’arrêté : inscription par arrêté du 30 juin 2023

Description :
L'église est construite sur un plan à nef unique, couronnée par une abside à son chevet. Elle est bordée au nord de quelques éléments de l'ancien cimetière (mur, ancien ossuaire). L'entrée dans l'église se fait curieusement par un portail greffé sur le bras sud du transept construit à l'ouest, et mis en valeur par un emmarchement et un encadrement de colonnes en style toscan surmontées d'un entablement simple, récupérées de l'ancienne façade ouest. Le clocher au toit pyramidal en tuf est accolé à la jonction entre le mur sud de la nef et l'abside et comporte au rez-de-chaussée une petite pièce formant la sacristie, communiquant avec le chœur par un petit couloir. La maison curiale, qui conserve encore une partie de ses menuiseries anciennes et ouvertures, est étroitement liée à cet ensemble et communique par le même petit couloir avec le chœur. L'intérieur de l'église ne présente pas de décor particulier, il a été recouvert de badigeon couleur crème et ocre il y a quelques décennies, ne préservant que quelques motifs de cabochons sur les intrados des bras du transept. Dans le chœur, les décors dégagés présentent sur la voûte en cul de four une composition fort savante de feuillages d'acanthe en rinceaux, extrêmement luxuriants, agencés autour d'une couronne centrale entourant la colombe du Saint-Esprit. L'intrados du mur diaphragme présente des rinceaux entourant des clochettes et le chrisme IHS. Les murs soutenant la voûte sont décorés d'une grande gerbe de fleurs et d'une corbeille contenant probablement du pain, non exempts de quelque maladresse dans leur exécution. Le décor est donc essentiellement végétal. Le seul élément figuratif se rattachant à l'iconographie religieuse traditionnelle, est, à part la colombe, un ange coiffé d'un croissant de lune, peint sur l'intrados de l'ancienne baie bouchée à la fin du XVIIIe siècle et redécouverte lors des sondages. On notera par ailleurs les bordures de tulipes autour de la porte donnant vers la sacristie et autour de la baie, rendant probable la datation de ces décors d'avant 1637, date du krach de la spéculation autour de la tulipe. Les décors dégagés n'ont pas encore été restaurés, juste consolidés. Il n'y a pas encore eu de sondages dans la nef ; cependant ceux effectués sur l'arc diaphragme révèlent également des décors, plus sobres et pour l'instant un peu postérieurs à ceux du chœur.

Historique :
L'ancienneté de l'église de Rovon est attestée d'une part par une charte de l'an 1100, et d'autre part par des sondages archéologiques effectuées par l'INRAP en 2017. Ancienne dépendance de l'abbaye de Montmajour, au sein d'un fief constitué autour du château et du bourg de Rovon, dont la possession était en concurrence avec un vassal du Dauphin de Viennois, elle a été maintes fois remaniée : une reconstruction majeure vers 1535 donne forme à la nef et à l'abside actuelles ; après les guerres de religion, les importantes réfections donnent jour à des décors de qualité, cités en 1732 lors d'une visite épiscopale ; en 1685, le clocher est reconstruit à côte du chœur et de la nef suite à son écroulement ; en 1778, de nouvelles baies sont créées dans le chœur avec obturation de l'ancienne baie et les anciens décors peints sont recouverts par d'autres, nettement plus sobres ; et dans les années 1830, l'église est agrandie de manière significative : allongement de la nef, construction d'un transept à l'ouest avec entrée sur son bras sud, modification des baies de la nef, rehaussement de celle-ci et création de nouveaux décors peints. L'ancien cimetière qui jouxtait l'église est déplacé hors les murs, mais l'ancienne maison curiale demeure en place et continue à jouer son rôle jusqu'à tout récemment, ce qui a contribué à préserver une forte identité à cet ensemble paroissial aux édifices très imbriqués les uns avec les autres. Des sondages effectués en 2017 ont révélé les décors du XVIIe siècle, recouverts par quatre couches de décors et badigeons, le dernier badigeon datant de la fin du XXe siècle. Les décors peints du XVIIe siècle ont été dégagés dans le chœur en 2021.

Périodes de construction :
XIIe siècle, XVIIe siècle, XIXe siècle

Propriété de la commune

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA38000047

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-05-23

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Église Saint-Pierre situé à Rovon en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Cartes postales anciennes à proximité :

Souvenir de Saint-Gervais à Saint-Gervais Dauphiné Route des Ecouges a Saint-Gervais et la Gorge de la Dreveune à Saint-Gervais Saint-Gervais - Juin 1940 à Saint-Gervais Saint-Gervais-les-Bains en Hiver - Les Camplunes et la Mont Joly à Saint-Gervais L'Albenc - Vue générale à L'Albenc Vue générale de L'Albenc à L'Albenc L'Albenc La Gare à L'Albenc L'Albenc - Vue générale à L'Albenc