Monument aux Cinquante Otages à Nantes

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

Photo du Monument Historique Monument aux Cinquante Otages situé à Nantes

Crédit photo : Adam Bishop - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
Cinq-Communes-Compagnon-de-la-Libération (esplanade)
44100 Nantes - France

Code Insee de la commune : 44109
Loire Atlantique [44] - Nantes - Pays de la Loire

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
1 Place du Pont Morand 44000 Nantes

Eléments protégés :
Le monument aux Cinquante Otages, sis sur l'esplanade des Communes-Compagnon-de-la-Libération, y compris ses murs de soutènement et emmarchements, selon l'emprise délimitée par un trait rouge sur le plan annexé à l'arrêté, figurant sur le domaine public (non cadastré) : inscription par arrêté du 10 mai 2017

Historique :
Inauguré le 22 octobre 1952, le monument aux Cinquante Otages a été élevé à la mémoire d'otages fusillés par les allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 20 octobre 1941, un commando de résistants communistes abat Karl Hotz, Feldkommandant des forces d'occupation nazies. Marcel Bourdarias et Spartaco Guisco sont arrêtés, torturés et exécutés le 17 avril 1942 au Mont-Valérien. Quant à Gilbert Brustlein, il parvient à fuir. En mesures de représailles, les autorités allemandes ordonnent l'exécution de 50 otages. Entre le 20 et le 22 octobre 1941, 27 otages sont exécutés à Châteaubriand, dont le jeune Guy Môquet, 16 à Nantes et 5 au Mont-Valérien. Par décret du 11 novembre 1941, le général de Gaulle fait de Nantes la première ville « Compagnon de la Libération ». En 1944, le conseil municipal prend la décision de dénommer le nouveau boulevard créé par le comblement de l'Erdre, « Cours des Cinquante Otages ». A son extrémité est érigé le monument commémoratif aux cinquante otages. Oeuvre de l'architecte Marcel Fradin et du sculpteur Jean Mazuet, il se présente sous la forme d'un « obélisque » de 13,5 mètres de haut composé de 5 lances monumentales recouvertes de cuivre et encadré des allégories de la Résistance et de la France renaissante. Le monument et le cours du même nom sont des éléments significatifs dans l'architecture urbaine de la Reconstruction à Nantes.

Périodes de construction :
XXe siècle

Architecte ou maître d'oeuvre :
Fradin Marcel (architecte);Mazuet Jean (sculpteur)

Propriété de la commune

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA44000061

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-02-24

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Monument aux Cinquante Otages situé à Nantes en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Cartes postales anciennes à proximité :

Ancien Nantes - Vue prise du Quai Coineray à Nantes 223. Les Inondations a Nantes (Février 1904). Quais des Tanneurs et Duquesne (February 1904)  à Nantes Vue prise du Quai des Tanneurs à Nantes La rue de Châteaudun et la Cathédrale à Nantes Nantes - Le Quai de la Fosse et le Port à Nantes Nantes - Vue générale du Port prise de l'Hermitage à Nantes Ancien Nantes - Vieille Maison des Jacobins impasse Dubois au... à Nantes Nantes - Panorama de la Ville à Nantes