Eglise paroissiale Sainte-Anne à Sainte-Anne

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
Abbé-Morland (place de l')
97227 Sainte-Anne - France

Code Insee de la commune : 97226
Martinique [972] - Fort de France

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
54 Rue du Calvaire 97227 Sainte-Anne

Eléments protégés :
Façades et toiture, à l'exception du clocher (cad. H 324, 325) : inscription par arrêté n° 902013 du 12 novembre 1990

Description :
L’élévation est en pierre de taille. La porte en plein-cintre y est encadrée par des colonnes renflées et engagées de la moitié. Le reste de l’édifice est en moellons avec des chaînes d’angle et les encadrements des baies en pierre de taille. Les sols à l’intérieur de l’église étaient revêtus de carreaux de terre cuite.

Historique :
Une chapelle desservie par les Capucins et dédiée à sainte-Anne est construite vers la fin du XVIIe siècle. Après sa destruction par les Anglais en 1693 comme l’église du Marin dont elle dépendait, elle est reconstruite et devient église paroissiale sous le vocable de Sainte-Anne des Salines. L’église, qui aurait été détruite en 1817 par un cyclone, est reconstruite en 1824, comme l’indique la date inscrite sur sa façade. Considérée comme trop petite, deux chapelles formant un faux transept et un chœur de plan semi-circulaire sont ensuite ajoutés à l’église dont la bénédiction en 1866 pourrait dater l’achèvement de ces travaux. C’est grâce à l’action de l’abbé Hurard (curé entre 1869 et 1877) que l’on doit le remplacement des anciens autels en bois par trois autels en marbre blanc veiné de gris (C’est également à ce même abbé que l’on doit, à partir de 1869, l'édification du calvaire situé sur le morne qui domine le bourg et rassemble chaque année une foule de fidèles). Les deux autels des chapelles reposent sur une plate-forme constituée d’une marche et se composent chacun d’un autel tombeau, de deux gradins et d’un tabernacle. Celui situé dans la chapelle nord, dédié à la Vierge du Saint-Scapulaire, porte l’inscription gravée : Béraud marbrier / au Puy. Haute Loire (France) 1873. L’autel de Saint-Anne, côté sud, porte l’inscription gravée : Béraud marbrier / au Puy. Haute Loire (France) / 1873. Le maître-autel dédié au Sacré-Cœur est inauguré le 28 juin 1878 par Monseigneur Carméné. Il porte l’inscription gravée : BERAUD MARBRIER / AU PUY. HAUTE LOIRE. FRANCE ». Six autres autels, également en marbre, ont été signés par ce sculpteur–marbrier Béraud entre 1869 et 1883 dans d'autres églises de Martinique. En 1991, la municipalité de Sainte-Anne entreprend la reconstruction du clocher qui était en béton, puis à partir de 2003 la restauration de l’ensemble des couvertures et des façades. Ces travaux sont conduits par Gérard Jacqua, architecte des bâtiments de France (1976-2009). L'église restaurée est inaugurée le 19 septembre 2006 par Mgr Michel Méranville. Rennard, Joseph. La Martinique : historique des paroisses des origines à la séparation. Thonon-Les-Bains : Société d’édition savoyarde, 1951, p. 117-124.

Périodes de construction :
XIXe siècle

Propriété de la commune ; propriété de l'État

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA00105962

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-02-20

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Eglise paroissiale Sainte-Anne situé à Sainte-Anne en consultant le programme officiel des JEP 2024.