Eglise paroissiale Notre-Dame de l'Assomption à Reillanne

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

Monument Historique Eglise paroissiale Notre-Dame de l'Assomption situé à Reillanne

Crédit photo : Malost - Sous licence Creative Commons

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
place de l'église
04110 Reillanne - France

Code Insee de la commune : 04160
Alpes de Hautes Provence [04] - Digne - Provence Alpes Côte d'Azur - Provence-Alpes-Côte d'Azur

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
144 Cours Olivier Thierry d’Argenlieu 04110 Reillanne

Eléments protégés :
l'église paroissiale Notre-Dame, en totalité, telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. F 146) : inscription par arrêté du 21 janvier 2019

Historique :
"Les trois églises du village de Reillanne, Saint-Denis (église au sommet du castrum), Saint-Pierre (église disparue située au pied du castrum ) et Sainte-Marie ( église hors les murs devenue Notre-Dame de l'Assomption) sont confirmées dans le temporel de l'abbaye de Montmajour en 1114 et mises sous l'autorité du prieuré de Carluc peu après (vers1118-1119). Ces trois églises formaient un prieuré cure ou prieuré simple qui n'avait pas vocation a accueillir des religieux . Attesté en 1226, il était vraisemblablement une des plus riches dépendances de Carluc. Ces églises étaient à la fois soumises au pouvoir de l'abbé de Montmajour, à celui de l'archevêque d'Aix et au prieur de Carluc. De nombreux actes démontrent les relations houleuses entre le prieuré de Carluc et le prieur de Reillanne selon les périodes. A la fin du XVe siècle ces trois églises ont subi l'appauvrissement de leur prieuré de rattachement et connurent une dégradation qui aboutit à la suppression successives des églises Saint-Pierre, puis de Saint-Denis, comme églises paroissiales. L'église Notre-Dame est érigée en église paroissiale en 1558 au moment où le prieuré devient le bénéfice d'un prieur séculier qui le tenait en commende. Elle est alors agrandie de ses deux bas-côtés et surmontée d'un clocher (disparu). La nef, le transept voûté d'un berceau transversal, le chevet pentagonal et l' absidiole sud, ont été conservés lors de cette campagne de travaux. Ces éléments peuvent dater, par analogie, de la fin du XIIe siècle ou du début du XIIIe siècle. Dans l' absidiole sud, la représentation gravée d'un aigle sur un chapiteau, technique associée à une sculpture en ronde bosse, est tout à fait exceptionnelle pour cette période. Au cours du XVIIe siècle, quatre projets d'agrandissements (1632, 1641, 1669, 1681) vont être successivement abandonnés. Seuls les portails ouest (1645) et sud (1685) sont réalisés. Au début du XIXe siècle l'élévation d'un nouveau clocher, envisagée à l'emplacement de l'absidiole sud, est restée sans suite.... Un tremblement de terre, en 1887, faillit être fatal à l'église paroissiale, puisque la commune envisagea sa démolition dans un premier temps. Faute de financement pour construire une nouvelle église, des restaurations importantes sont entreprises en 1908 sur l'église ancienne : suppression des toitures en laves du transept, de l'abside et de l'absidiole qui sont remplacées par des tuiles plates industrielles ; remplacement des toitures en tuiles rondes de la nef, de la chapelle de la Vierge et de la sacristie, par le même type de tuiles industrielles ; reprise en béton des fondations, consolidation des maçonneries et de la voûte de la chapelle de la Vierge (au nord) ; reprise des piliers de la nef en pierre de taille. Les voûtes de la nef sont remplacées par des voûtains en brique, et enduites en ciment et béton maigre."

Périodes de construction :
début XIIIe siècle, milieu XVIe siècle

Propriété de la commune

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Autres photographies :



Fiche Mérimée : PA04000038

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-05-19

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Eglise paroissiale Notre-Dame de l'Assomption situé à Reillanne en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Céreste - Pont romain sur le ravin de l'Encreme
Céreste - Prieuré de Carluc
Montfuron - Chapelle Saint-Elzéar
Reillanne - Moulin Delestic dit aussi moulin Agnelier ou de l'Agnelet
Reillanne - Porte Saint-Pierre
Reillanne - Presbytère
Saint-Martin-les-Eaux - Eglise
Saint-Michel-l'Observatoire - Chapelle Saint-Paul, dite aussi Eglise Haute ou église Saint-Michel
Saint-Michel-l'Observatoire - Eglise Sainte-Marie-Madeleine de Lincel
Villemus - Prieuré Notre-Dame-du-Largue

Cartes postales anciennes à proximité :

Reillanne Vue Generale à Reillanne Reillanne La Vieille Ville et la Chapelle Saint Denis à Reillanne Reillanne Vue Panoramique à Reillanne Reillanne Vue Generale à Reillanne Reillanne Place de la Grande-Fontaine à Reillanne Reillanne Vue Generale à Reillanne Reillanne Vue d'Ensemble à Reillanne Reillanne La Vieille Ville et la Chapelle Saint Denis à Reillanne