Monument aux morts à Morteau

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
Esplanade du 24 août 1944
25500 Morteau - France

Code Insee de la commune : 25411
Doubs [25] - Besançon - Franche Comté - Bourgogne-Franche-Comté

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :

Eléments protégés :
Le monument aux morts, en totalité, situé Esplanade du 24 août 1944, assis sur une parcelle non cadastrée, contiguë à la parcelle 22 de la section AA du cadastre, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l’arrêté : inscription par arrêté du 19 décembre 1944

Description :
Le monument de Morteau offre une représentation réaliste d'un assaut saisi à la manière d'une photographie : le haut relief représente quatre poilus dont trois sortent de la tranchée pour monter au front, l'un hurlant, alors que le quatrième gît dans la boue. Serraz et Hertig remploieront en partie le modèle de Morteau pour un monument inauguré à Genlis (Côte-d'Or) le 19 avril 1925, ainsi que pour un concours ouvert pour l'érection d'un mémorial à Verdun (inauguré en 1928) où il obtint le 2e prix. En 1990, le monument est déplacé de quelques mètres lors du réaménagement de la place de l'Hôtel de ville de Morteau. Les grilles avaient été démontées avant cette date.

Historique :
Dès septembre 1919, le conseil municipal de Morteau décide d'ériger un monument commémorant les 146 Mortuaciens morts au combat durant la Grande guerre. Le 29 octobre 1920, la commune lance un concours diffusé dans la presse afin de trouver « autant que possible un projet original » et refuse tout monument produit en série. Le 26 février 1921, le conseil municipal et la délégation des combattants retiennent deux projets, ceux de Georges Serraz et de « Guillemot ». Puis, en mars et avril, ils convoquent les familles des victimes qui retiennent, à la lecture des lettres envoyées par les deux artistes, le projet de Serraz à l'unanimité. Le 23 juillet 1921, un marché de gré à gré est passé avec Georges Serraz artiste peintre à Dijon et Louis Hertig sculpteur à Besançon, pour un budget de 32 000 francs. L'emplacement retenu se situe à l'angle droit de la place de l'Hôtel de ville. Le 29 octobre 1921, on annonce dans la presse que « la maquette de Georges Serraz » est arrivée à l'Hôtel de ville est qu'elle est validée le 9 décembre. Les sources ne permettent pas de dire si Serraz est le seul concepteur du monument, exécuté ensuite par Hertig ou si les deux artistes travaillent en collaboration sur le projet. Le monument est inauguré le 1er novembre 1922. Georges Serraz (1883-1964) est un peintre et sculpteur bourguignon formé à l'École des Beaux Arts de Besançon. Dès sa démobilisation après la Grande Guerre, il se consacre à la sculpture pour des monuments aux morts (Morteau, Genlis, concours pour Verdun), puis pour des monuments religieux. Il réalise plusieurs statues monumentales en béton : un Christ-Roi aux Ouches (Haute-Savoie - 1934), la Vierge du Mas Rillier à Miribel (Ain - 1941), un Christ pour l'église du Sacré-cœur de Dijon. Il érige également le monument à la mémoire des maquisards de la Forêt de Châtillon-sur-Seine. Dans les années 1920-1930, son atelier est situé à Paris, boulevard Brune. C'est peut-être à cause de cet éloignement que Serraz collabore avec Hertig pour élaborer le monument de Morteau. Louis Hertig (1880-1958) est né à Besançon, dans une famille d'origine suisse et protestante, le sculpteur est formé à l'École des Beaux-Arts de Besançon. Il expose au Salon des artistes français à Paris dès 1907, où il obtient une mention en 1923 et en reçoit la médaille d'or en 1937. Après la Grande guerre où il est mobilisé pour la Suisse, il exécute de nombreux monument aux morts dans son atelier rue Midol, pour des communes du Doubs et de Haute-Saône.

Périodes de construction :
1er quart XXe siècle

Architecte ou maître d'oeuvre :
Serraz Georges (sculpteur);Hertig Louis (sculpteur)

Propriété de la commune

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

   Page Wikipedia : Monument aux morts à Morteau (Page à créer)

Fiche Mérimée : PA25000099

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-07-08

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Monument aux morts situé à Morteau en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Grand'Combe-Châteleu - Ferme
Grand'Combe-Châteleu - Ferme
Grand'Combe-Châteleu - Ferme
Les Combes - Ferme
Montlebon - Couvent des Minimes de la Seigne
Montlebon - Ferme Cairey-Remonnay
Morteau - Eglise
Morteau - Hôtel de ville
Morteau - Immeuble
Morteau - Maison Cuche dite Château Pertusier, actuellement musée de l'Horlogerie du Haut-Doubs

Cartes postales anciennes à proximité :

Morteau - L'Eglise la Gare et la Chocolaterie à Morteau Morteau Vue Generale (dos non divisé) à Morteau Morteau Chateau de Pertusier à Morteau Souvenir de Morteau à Morteau Morteau en Hiver - Vue Generale à Morteau Morteau - Vue générale à Morteau Morteau Vue Generale à Morteau Morteau - Vue générale à Morteau