Château de Boussac à Target

Précision de la localisation : 6 - A priori satisfaisante   >>  Votre avis :              

  Street View      Modifier la localisation

Adresse renseignée dans la base Mérimée :
03140 Target - France

Code Insee de la commune : 03277
Allier [03] - Moulins - Auvergne - Auvergne-Rhône-Alpes

Adresse approximative issue des coordonnées GPS (latitude et longitude) :
1 Lieu Dit Boussac 03140 Target

Eléments protégés :
En totalité, avec ses douves, sa pièce d'eau et ses dépendances (orangerie, chenil, pavillon d'entrée, buanderie, poulailler) (cad. YE 4) : inscription par arrêté du 13 septembre 2019

Description :
Isolé dans un paysage bocager où les prairies alternent avec les bosquets de feuillus, le château de Boussac forme un quadrilatère flanqué par des tours rondes et entouré de douves en eau. C'est une résidence seigneuriale fortifiée qui présente un plan classique ; sa silhouette aux allures médiévales donnait à ses possesseurs l'image statutaire qui était encore attachée aux grandes propriétés terriennes dans le Bourbonnais du XVIIe siècle, permettant tout au plus de se garantir des brigandages ou du coup de main d'une bande isolée. Le château occupe une réserve entourée de grilles et de murs dans laquelle on pénètre en franchissant une entrée monumentale. Plusieurs petites dépendances isolées s'élèvent à l'intérieur de cet enclos. Au nord, proche de l'entrée, un poulailler et une buanderie-four à pain, construite en grès veiné de jaune. Au sud, un chenil, édicule à deux travées donnant sur une courette entourée d'un grillage aux extrémités recourbées vers l'intérieur. Juste à côté, une orangerie dont la façade Sud est percée de deux grandes arcades. Un parc se développe vers l'Ouest, dans le prolongement de la façade du logis du château. Un long emmarchement latéral cintré permet d'accéder à une terrasse qui sépare le château d'une grande pièce d'eau rectangulaire (pièce carrée) aux bords maçonnés. Cette dernière est bordée du côté du château par des topiaires taillées en pyramide et en boule aplatie et latéralement par des allées de marronniers (un au sud, quatre au nord). Le château proprement dit se compose de quatre longues ailes se déployant autour d'une grande cour fermée. Une tour-porche carrée dans-œuvre domine la courtine Est et permet aujourd'hui d'accéder à la cour intérieure par un pont dormant. Cette tour est couverte d'un toit en pavillon à quatre pans, qui était profilé à l'impériale jusqu'en 2000. Un premier escalier droit à mur-noyau dessert une pièce qui servait de lingerie au XIXe siècle (ancienne salle des gardes ?). Un minuscule escalier rampe-sur-rampe à balustres carrés dessert ensuite la pièce du 2e étage (pavement de tommettes), où se trouvait le mécanisme de l'horloge supprimée en 2000. Le noyau le plus ancien de l'édifice occupe l'angle nord-ouest, dont la façade extérieure conserve une lucarne à fronton de pierre amorti par trois boules. L'intérieur abritait la salle du château (cuisine). Au fond du vestibule d'entrée dallé en pierre de Volvic se trouve l'escalier principal en bois, tournant suspendu à volées droites. Sa rampe aux retours pleins est ornée de balustres tournés. Un logis neuf fut reconstruit au XVIIIe siècle sur tout le front Ouest donnant sur le parc. Ce logis comporte un étage surmonté d'un comble percé de lucarnes à capucine qui rythment chaque travée. Il abrite dans sa moitié nord une enfilade de trois pièces communicant entre elles par des doubles portes latérales. La salle à manger est lambrissée (portes à panneaux et placards deux corps). Elle possède une niche semi-circulaire destinée à un poêle en faïence.

Historique :
Dans plusieurs ouvrages sur l'histoire locale, il est avancé que l'origine du château de Boussac remonte au XIIIe siècle. Pour preuve, on évoque l'existence d'un pont-levis qui aurait précédé l'actuel pont dormant. La structure actuelle du château et certains de ses éléments architecturaux (lucarne à fronton amorti par trois boules, arcs des portes de cave sur cour) remontent au tout début du XVIIe siècle, peut-être, dans le meilleur des cas, à la fin du XVIe siècle. Le grand quadrilatère (65 X 55 mètres) formé par quatre ailes régulières n'est pas médiéval, car trop grand et trop régulier. De fait, la présence de tours rondes, de douves en eau et de fenêtres à croisées de pierre persiste dans la région jusqu'au XVIIe siècle. La tour-porche qui commande le pont dormant ne comporte aucun élément médiéval permettant d'attester la présence autrefois de bras de pont-levis. C'est donc vraisemblablement au XVIIe siècle que l'édifice fut construit, conservant symboliquement des attributs médiévaux valorisants pour son propriétaire (tours, porterie, douves) et permettant d'assurer un semblant de défense contre des bandes armées. Le premier seigneur connu du fief de Boussac est Alexandre Rousseau, lieutenant-général de la prévôté de Moulins, en 1653. En 1680, Nicolas de Lapelin, avocat du roi au siège présidial de Moulins, achète la terre de Boussac et fait réaliser d'importants travaux dans sa nouvelle gentilhommière. Son fils Jean et son petit-fils Henri conservent sa charge. Au XVIIIe siècle, Boussac est acheté par Pierre Ferron, vicomte de La Ferronaye. Le logis d'habitation Ouest avec ses décors intérieurs (pièces lambrissées, cheminées) datent de cette époque, ainsi que l'aménagement du parc (creusement de la pièce d'eau carrée). En 1816, la fille de Pierre Ferron épouse Louis Girard de Champflour, maire de Moulins de 1816 à 1838. En 1856, Boussac passe par mariage à Aymard Alfred de la Chaise, marquis de Longueil, arrière-grand-père de l'actuel propriétaire. Le blason des Longueil figure au-dessus de la porte d'entrée : d'azur à trois roses d'argent au chef d'or chargé de trois roses de gueule. Entre 1880 et 1900 a lieu une importante campagne de restauration (réfection des façades et de certains percements, aménagement d'une chapelle dans l'aile Est, installation de balustrades sur le pont dormant, construction de communs. Sur la grille d'entrée, on peut lire : Commandé par le marquis de Longueil, 1902. E. Jeambrun, serrurier Montmarault. En 2000, le toit à l'impériale de la tour-porche est remplacé par un toit en pavillon.

Périodes de construction :
XVIIe siècle : XVIIIe siècle

Propriété privée

Informations pratiques de visite ou services :

Ouvert ou fermé à la visite, location de salle, chambres d'hôtes ?

Fiche Mérimée : PA03000057

Dernière mise à jour de la fiche Monumentum : 2024-07-23

Consultez le programme des Journées du Patrimoine pour le Monument Historique Château de Boussac situé à Target en consultant le programme officiel des JEP 2024.

Monuments Historiques à proximité :

Chirat-l'Eglise - Château de Banassat
Coutansouze - Viaduc du Bellon
Echassières - Viaduc de La Bouble (également sur commune de Louroux-de-bouble)
Le Theil - Château du Max
Louroux-de-Bouble - Viaduc de La Bouble
Louroux-de-Bouble - Viaduc du Bellon (également sur commune de Coutansouze)
Saint-Marcel-en-Murat - Eglise Saint-Marcel
Sazeret - Eglise Saint-Laurent
Target - Eglise Saint-Marien
Vernusse - Château de Puy-Guillon